Sire Antoine de Boiscorbin

Surnom : Sire Tonio

Armoiries : Ecartelé de sable et d’argent chargé de trois corbins de sable triskellés en son canton sénestre du chef et à un chêne de sinople en son canton dextre de la pointe

Devise :

Titre - Grade : Chevalier - Second Capitaine

Biographie :

Né aux alentours de l’an 1238, fils d’un petit seigneur du comté de Bourgogne (vassal d’Hugues de Chalon) non loin de la ville de Montbéliart[1] (forme actuelle : Montbéliard) et d’une honnête marchande sicilienne.

Premier fils de Garnier de Boiscorbin, il a pour frère Jordan le Rostre pour les dames (et Jordouille pour ses proches), qui n’hésite pas à faire le coquebert dès qu’il en a l’occasion.

Antoine et son frère prennent part en 1258 à la révolte des Bisontins (soutenu par Hugues et Jean de Chalon) contre l’archevêque Guillaume de Besançon. Ils rejoignent la révolte sous la bannière des hallebardiers de Granges. Sa sainteté le Pape Alexandre IV condamne en 1259 cette entreprise et demande l’intervention du roi de France Louis IX et celle du duc de Bourgogne Hugues IV. En 1260, tout rentre dans l’ordre à Besançon… mais à quel prix ?

Après le terrible échec de la révolte, les jeunes Boiscorbin décident de quitter leur terre natale et de partir en Sicile visiter leur famille maternelle (Ils s’exilent pour se faire oublier) dans la ville de Golisano[2]. Afin de survivre tout au long du voyage, ils louent leurs épées et leurs hanaps au plus offrant.

Après quelques temps en Sicile, ils rejoignent en 1261 les troupes de Michel Paléologue qui s’oppose aux Vénitiens. C’est dans l’armée de ce dernier qu’ils se lient d’amitié (ou presque) avec deux mercenaires byzantins : Michael dit le Phrygien et Ecgberth Englinovarangoi dit l’Anglois.

Ils participent le 25 Juillet 1261 à la reprise de Constantinople sous le commandement d’Alexis Strategopoulos et font partie de sa troupe de reconnaissance de 800 hommes. A la nuit tombée un petit détachement (dont font partie Antoine et l’Anglois) pénètre dans la ville, met les veilleurs hors d'état de nuire et ouvre les portes de la cité. C’est lors de cette bataille que Tonio se bat aux côtés d’un grand guerrier à la hache sifflante et au rire troublant dont il ne comprend pas un traitre mot de ce qu’il raconte. Il le surnomma Beber (bien plus simple qu’Ecgberth Englinovarangoi). Après la bataille les quatre mercenaires partagent moult hydromel, hypocras et femmes… Durant cette soirée mouvementée, Antoine apprend par un trouvère du royaume d’Aragon que moult mercenaires font route vers Al-Andalus[3] suite à l’appel d’Alphonse de Castille (Alphonse X).

Le lendemain, Antoine demande à l’Anglois de l’accompagner dans son périple mais celui-ci refuse, sa loyauté à l’empire est bien trop grande et il reste donc parmi les troupes de Michel Paléologue.

Au printemps 1262, le navire sur lequel sont embarqués nos trois compagnons est mis à mal par une tempête. Ils sont secourus par un navire murcien qui fait voile vers Cartagena. Dans une taverne du port de Cartagena, à l’issu d’un concours de fut de bière (et pendant que le rostre était occupé à trousser la veuve), Antoine apprend par un marchand Breton que son cousin éloigné (le frère du neveu du fils de l’oncle de son père), le seigneur de Caerneplech, a rejoint les renforts d’Alphonse de Castille pour bouter les Maures hors du sud de la péninsule.

Au courant de l’année 1264, Antoine retrouve la trace des Corbins Escoÿeurs menée par son lointain cousin. Il décide de rejoindre la troupe, suivi par le Rostre et le Phrygien.

Ne voulant recevoir nulle faveur de son cousin, il se présenta comme un simple mercenaire. Ce n’est qu’après maintes péripéties qu’Antoine annonce au seigneur de Caerneplech qu’il est en fait de même lignage. Afin de prouver ces dires, il lui montre l’anneau des Boiscorbin sur lequel est gravé un chêne.

 [1] Montisbligardi en Latin, Mömpelgard pour la version germanique

[2] Collesano en version moderne

[3] Espagne

 

  • Dernière mise à jour le .
Les Corbins Escoÿeurs de Macy
Nous rencontrer ? Nous écrire ? Faire un entraînement avec nous ? Etablir un devis ? Obtenir de plus amples précisions ? Nous convier à un événement ?
N'hésitez pas, nous sommes à votre écoute :
Tous droits réservés - Les Corbins 2017 - Toute reproduction ou utilisation de nos contenus ne peut se faire qu'avec notre accord.