Raphaël (photo)Raphaël

Raphaël

Surnom

Devise

Grade :

Biographie :

Raphaël naît en 1234 dans les environs de Paris. Sa mère meurt à la fin de cette même année. Vers 1235, son père part enseigner le droit Romain à l’université d’Orléans, et délaisse son fils qui lui rappelle le douloureux souvenir de sa défunte épouse.

Le garçon grandit néanmoins avec une certaine éducation mais semble plus attiré par les armes que par la plume. Très vite, Raphaël révèle un caractère brutal et combatif, prompt à la bagarre avec les enfants de son entourage.
En 1244, le père de Raphaël décide de ramener son fils à Paris pour qu’il y poursuive ses études. Mais lors du voyage entre Orléans et Paris, son père est tué par une bande de « Routiers » aux environs de Paris. Du haut de ses 10 ans, Raphaël ne peux qu’assister à la scène violente. Il est sauvé de justesse par une bande de mercenaires patrouillant dans la région.

Raphaël a alors 10 ans et va connaître quatre années, qui vont l’emmener de Paris à Carcassonne et vont l’endurcir et lui permettre de canaliser ses excès de rage et de violence. Le garçon grandit vite et à 14 ans, il est déjà plus grand que la plupart des adultes.

En 1248, la 7ème croisade est sur le départ. En préparation depuis 1244, les armées du Roi Louis IX sont fin prêtes pour partir en Terre Sainte. C’est lors d’une conversation entendue dans une taverne près de Poitier que Raphaël entend parler de la croisade. S’il n’est pas très pratiquant, le jeune homme a néanmoins été baptisé et sa curiosité et son envie d’en découdre le pousse à rejoindre l’aventure. Il se fait incorporer dans l’armée d’Alphonse de Poitiers au début de l’année 1248.

Raphaël manque de peu la prise de Damiette (Juin 1249), l’armée D’Alphonse n’arrivant en Egypte qu’en octobre 1249 après la décrue du Nil. Entre novembre 1249 et décembre 1249 Raphaël participera néanmoins à de nombreuses escarmouches opposant les armées du royaume de France aux forces de l’émir Fakhr al-Dîn.

A partir de 1250 les défaites s’accumulent pour les croisés, et maladies et malnutrition frappent les troupes françaises. Raphaël survivra jusqu’au départ des croisés de terre sainte et leur retour en France en 1254.
De retour en France, Raphaël est très affaibli. Il rejoint Paris en 1255 et est accueilli par un oncle pour quelques temps. Mais le jeune homme souffre de traumatismes divers et retombe vite dans les travers de l’alcool et de rixes diverses.

En 1257, l’oncle de Raphaël excédé, chasse le jeune homme. Encore troublé par le souvenir de la mort de son père, Raphaël décide de mettre à profit ses talents martiaux pour protéger marchands et pèlerins sur les routes menant à St Jacque de Compostelle…

Il fait la connaissance des Corbins en 1266, et rejoint officiellement la troupe en 1267.

Alors âgé de 33 ans, Raphaël n’a rien d’un épéiste talentueux. Il combat à l’instinct, brutalement et sans grande technique, mais il semble avoir envie d’apprendre autant qu’il pourra en compagnie de sa nouvelle famille.

  • Dernière mise à jour le .
Les Corbins Escoÿeurs de Macy
Nous rencontrer ? Nous écrire ? Faire un entraînement avec nous ? Etablir un devis ? Obtenir de plus amples précisions ? Nous convier à un événement ?
N'hésitez pas, nous sommes à votre écoute :
Tous droits réservés - Les Corbins 2017 - Toute reproduction ou utilisation de nos contenus ne peut se faire qu'avec notre accord.