Massim le BévillonMassim le Bévillon

Massim le Bévillon

Surnom : Cylindric

DeviseAge quod agis

Grade :

Biographie :

Né en 1235, dans le Duché de Bretagne, il est le fils d’un curé de la paroisse d’Anast, et d’une nobliote qu’il fallut consoler du décès de son mari. Il vit une enfance relativement paisible, bien que ponctuée de bagarres avec des enfants de son âge.

En 1247, suite à une dispute sur la notion de noblesse entre lui et sa mère, Massim décide de se séparer du confort que lui offre son quotidien, ne se considérant pas noble, et commence à travailler de ci de là, notamment pour le forgeron.

En 1250, Il débute une longue marche, qui le mènera vers le sud, en la ville de Cahors, dans le Comté de Toulouse. Il y trouvera du travail auprès d’un maitre queux en 1254, et deviendra son second jusqu’en 1259. Il vendra ensuite ses compétences aux fourneaux au fil des routes, passant par Rodez, Millau, Castelnaudary et Carcassonne.

En 1262, il s’engage sur les routes du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle. Il parvient à survivre en rendant services aux demandeurs, moyennant finance, en détroussant les cadavres laissés sur le bord des routes et en commerçant avec les passants.

Il croise la route des Corbins en 1266, en Aragon, alors que ces derniers sécurisent les chemins de pèlerinage. L’odeur de lard et d’herbes se dégageant de sa besace attirant le nez d’un des gradés de la troupe, il se lie de sympathie au fil des lieues et fini par se voir autorisé à les suivre, pour y apprendre le maniement de l’épée et mettre à leur service ses talents de cuisinier. Il est accueilli parmi eux à la lune d’avril 1267.

  • Dernière mise à jour le .
Les Corbins Escoÿeurs de Macy
Nous rencontrer ? Nous écrire ? Faire un entraînement avec nous ? Etablir un devis ? Obtenir de plus amples précisions ? Nous convier à un événement ?
N'hésitez pas, nous sommes à votre écoute :
Tous droits réservés - Les Corbins 2017 - Toute reproduction ou utilisation de nos contenus ne peut se faire qu'avec notre accord.