Damoiselle HyaDamoiselle Hya

Damoiselle Hya

Surnom : Tapecul

Devise :

Grade :

Biographie :

Hya a été élevée par un harpeur itinérant, Yzunet, qui l’a recueillie alors qu’elle errait, perdue au sein d’une foire de Cornouailles, à l’âge de 3 ou 4 ans (vers 1248 ou 1246…selon le nombre de chopines ingurgitées par ledit Yzunet). Elle va passer sa jeunesse à arpenter les chemins et les routes du duché de Bretagne aux côtés du baladin, trainant des plus sordides tavernes aux plus somptueux castels. Naturellement douée de ses mains, Hya devient rapidement une excellente jongleuse (et accessoirement une tire-laine émérite).

Une froide journée de 1257, un coup de fourche la prive définitivement de son mentor (un vague problème de transfert de poules dans un sac). Livrée à elle-même, Hya décide que le statut de jouvenceau lui apporte plus de sécurité que celui de pucelette esseulée, elle se joint à une troupe de dresseurs d’animaux sous le nom de Tapecul. Jugeant l’ours hors de sa portée, elle opte pour la formation au spectacle de Loullig la Pomme cuite, un furet (jongleur à boule unique). Après divers aléas, affamée et fatiguée, elle finit par exercer ses talents en la bonne ville de Bron, où elle est prise la main sur la bourse du Sire de Caerneplech. Attendri par la petite bête à poil, le sire condamne Hia à servir de torchepot en sa mesnie.

Après un virulent décrassage du jouvenceau, Dame Aziliz, convaincue que Hya serait plus à sa place en jouvencelle, tente d’expliquer à Sire Corbin la réalité de la chose… Et la peine de Hya se trouve commuée en suivante attitrée de la première fille de Caerneplech